Pourquoi identifier et nourrir ses valeurs est essentiel ?

03/06/2017

Plus jeune (et encore un peu parfois...), j'étais particulièrement fascinée par certains de mes amis dont les choix semblaient totalement libérés. Libérés du regard social, du qu'en dira-t-on, des injonctions parentales... Ils (ou elles) semblaient dotés d'un super pouvoir qui leur permettait de faire des choix rapides, assumés, personnels. Leurs opinions étaient également claires, leur parole libre. 

Etre conscient de sa valeur, c'est rendre conscient ses valeurs

Mais qu'avaient-ils de plus que moi ?

La maturité certainement, mais ce qui contribue à la maturité c'est d'avoir tôt une conscience de soi, juste, alignée. Alignée avec quoi ? Alignée avec ses valeurs, avec ce qui est important pour soi. Etre conscient de sa valeur et aussi être conscient de ses valeurs. L'un ne va d'ailleurs pas sans l'autre et tous les professionnels s'accordent à dire que nourrir ses valeurs c'est nourrir l'estime de soi. C'est donc essentiel.

Qu'est-ce que nourrir ses valeurs ?

On partage tous les mêmes valeurs, on est tous sensibles au beau, à la justice, à la liberté, à la fraternité, à l'égalité, à l'authenticité... On est tous humains et on parle bien de valeurs humaines, à la nuance prêt que l'on n'accorde pas la même importance aux différentes valeurs. Emmanuel Macron l'a d'ailleurs plutôt bien expliqué à des enfants en expliquant que pour les personnes de droite la valeur liberté primait sur celle de l'égalité et que c'était l'inverse pour les personnes de gauche. Car effectivement, certaines valeurs peuvent s'opposer... On comprend alors mieux nos conflits (internes et avec les autres). L'important est d'abord d'identifier ses valeurs dîtes "hautes", celles qui sont motrices, nous mettent en mouvement. Elles sont souvent issues de notre héritage mais peuvent aussi s'être forgées indépendamment de nos parents au gré de nos expériences. Ensuite, il est important d'évaluer si l'on vit sa vie selon ses valeurs ou si elles sont, au contraire, contrariées ou laissées pour compte, ce qui peut être une vraie prise de conscience salutaire pour son estime de soi !
 

Comment identifier ses valeurs ?

Une valeur représente ce qui est personnellement ou socialement désirable, ce sont des principes directeurs qui sont à l’origine de nos comportements, nos choix, nos décisions, nos actes ; ils influencent nos choix et donc le choix d'une profession : un job de rêve c'est un travail qui s'appuie sur nos valeurs. Mais le choix d'une profession est aussi influencé par de nombreux facteurs externes comme les conditions économiques ou les attentes de l'entourage, les aptitudes intellectuelles et la personnalité, ce qui nous éloigne de nos valeurs, véritables moteurs internes.

La théorie des valeurs universelles (1992) de Shalom Schwartz, psychologue Israélien, permet d'identifier 10 catégories de valeurs fondamentales qui seraient présentes dans toutes les cultures et qui permettraient de classifier virtuellement toutes les autres valeurs : autonomie, stimulation, hédonisme, réussite, pouvoir, sécurité, conformité, tradition, universalisme et bienveillance.  Shalom Schwartz a mis au point le PVQ (Portrait Values Questionnaire), une échelle qui fait ressortir des compatibilités et des conflits entre les valeurs. Ainsi, l’ouverture au changement (autonomie, stimulation, hédonisme) s'oppose à la continuité (sécurité, conformité, tradition) et le dépassement de soi (bienveillance, universalisme) s'oppose à l'affirmation de soi (pouvoir, réussite).

En 2012, Shalom H. Schwartz a proposé un nouveau modèle plus précis incluant 19 valeurs fondamentales.

Bienveillance-soins

Prendre soin du bien-être des membres du groupe d'appartenance.

Conformité-règles

Respect des règles, lois et obligations formelles.

Universalisme-préoccupation

Engagement envers l'égalité, la justice et la protection de tous.

Universalisme-nature

Préservation de l'environnement naturel.

Bienveillance-fiabilité

Être un membre fiable et digne de confiance du groupe d'appartenance.

Autodétermination de la pensée

Liberté de cultiver ses propres idées et capacités.

Tradition

Maintenir et préserver les traditions culturelles, familiales ou religieuses.

Pouvoir-ressources

Pouvoir par le contrôle des ressources matérielles et sociales.

Stimulation

Excitation, nouveauté et changement.

Conformité interpersonnelle

Éviter de bouleverser ou de blesser les autres.

Autodétermination des actions

Liberté de déterminer ses propres actions.

Sécurité-société

Sécurité et stabilité dans la société.

Universalisme-tolérance

Acceptation et compréhension de ceux qui sont différents de soi-même.

Image publique

Sécurité et pouvoir en maintenant son image publique et en évitant l'humiliation.

Humilité

Reconnaître son insignifiance dans l'ensemble des choses.

Sécurité-personnel

Sécurité dans l'environnement immédiat.

Pouvoir-dominance

Pouvoir par l'exercice d'un contrôle sur les gens.

Réalisation

Succès selon les normes sociales.

Hédonisme

Plaisir et gratification sensuelle

Vous pouvez vous amuser à les évaluer en fonction du degré d'importance qu'elles ont pour vous. La société nous impose un certain nombre de valeurs tout comme notre environnement social proche, s'en dégager pour identifier ce qui compte vraiment est la seule façon de le savoir. La sincérité est donc de mise dans cet exercice.

Pour être sûr de vous, vous pouvez également vous poser cette question très structurante : "qu'est-ce que je souhaite transmettre à mes enfants ?".